Nouilles poulet au noix de cajou
En cuisine !

Les nouilles de riz au poulet et noix de cajou

Hey salut ! Je vous ai déjà parlé du livre Simplissime dans un de mes menus. J’aime beaucoup la façon dont les recettes y sont présentées et expliquées. Aujourd’hui, je vous partage la recette des nouilles de riz au poulet et noix de cajou, inspirée de ce même bouquin.

Ingrédients (pour 6 personnes)

  • 4 filets de poulet
  • 3 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 2 oignons
  • 5 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 poignée de coriandre
  • 2 poignées de noix de cajou
  • 1 paquet de nouilles de riz (1 kg)
  • Poivre

Préparation (10 minutes + 20 minutes)

  1. Couper les filets de poulet en morceaux, les oignons en lamelles ou grossièrement, et hacher la coriandre.
  2. Dans une mijoteuse (il faut de la profondeur), faire chauffer l’huile de sésame.
  3. Ajouter le poulet et le faire dorer.
  4. Lorsque le poulet est doré, ajouter les oignons et la sauce soja et faire revenir une dizaine de minutes.Nouilles poulet aux noix de cajou
  5. Ajouter les noix de cajou et remuer régulièrement pendant 5 minutes.
  6. Ajouter la coriandre et mélanger.
  7. Ajouter les nouilles de riz cuites au préalable et faire revenir 5 minutes en mélangeant bien.Nouilles poulet aux noix de cajou
  8. Goûter et assaisonner (généralement, il n’y a pas besoin de sel car la sauce soja est suffisamment salée, mais cela vous fait une bonne excuse pour goûter avant tout le monde :p).

J’ai dit simplissime ! Personnellement, nous sommes friands de nouilles udon (les grosses nouilles de riz vendues sous vide). On ouvre le paquet et on les verse directement dans la mijoteuse. On recouvre 5 minutes, le temps qu’elles se détachent et deviennent fondantes comme on les aime. On mélange bien puis… on n’attend pas pour passer à table 😉

Ajoutez votre grain de sel à cette recette, l’espace Commentaires est fait pour ça 😉

Publicités
recette okonomiyaki
En cuisine !

Parce qu’on vient de loin #03 – L’okonomiyaki d’Oummé

Je ne pouvais pas poursuivre cette rubrique sans mettre à l’honneur les talents culinaires de ma grande sœur, Oummé. Du coup, aujourd’hui, on s’écarte un peu du format initial et je lui laisse la plume 😉

Enfants des années 80 adeptes de La Kitschenette, peut-être vous souvenez-vous d’« Embrasse-moi Lucile », dessin animé japonais, dans lequel l’un des personnages tenait un restaurant d’okonomiyaki… Oui, ces espèces d’omelettes-pizzas-galettes qui se cuisent sur des plaques brûlantes. Pour ma part, je salivais déjà devant l’écran, à tel point qu’adulte, j’ai demandé à une amie japonaise de m’enseigner l’art de l’« okonomi (ce que vous voulez) » et du « yaki (grillé) ».

Ingrédients (pour 4 parts moyennes)

ingrédients recette okonomiyaki

  • 500 g de chou blanc râpé ou coupé
  • 1 carotte moyenne épluchée ou râpée
  • 1 gros oignon coupé grossièrement
  • 2 tiges d’oignon vert
  • 150 g de farine à levure incorporée
  • 5 gros oeufs
  • Sel et poivre
  • 1/2 cuillère à soupe de sucre
  • 180 ml de bouillon (cube, poulet ou légumes)
  • 1 cuillère à soupe de gingembre mariné (généralement rose et en pot ou en sachet sous vide)
  • Quelques gouttes d’huile de sésame
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale pour la friture
  • Quelques gouttes d’huile de sésame pour la friture

Les éléments tels que le chou, carotte, etc. sont modifiables à l’infini… vous pouvez également mettre des nouilles (asiatiques cuites), d’autres protéines (jambon, etc.), des herbes et j’en passe.

Préparation (30 minutes + 15 minutes)

  1. Rassembler et détailler tous les éléments pour une recette réussie et sans stress.
  2. Dans un bol, mélanger la farine, le sucre et le sel.
  3. Ajouter les œufs, l’huile de sésame et le bouillon pour obtenir une pâte pas trop liquide, mais pas plâtreuse.
  4. Dans la pâte, ajouter le gingembre mariné, le chou râpé ou détaillé, la carotte, l’oignon, l’oignon vert, le jambon, les nouilles… enfin, ce que vous voulez !
  5. Faire chauffer les huiles (sésame et végétale) sans faire fumer la poêle.
  6. Déposer une belle galette de pâte : grâce à l’ajout des autres ingrédients, elle doit être suffisamment ferme pour tenir sans s’éparpiller.
  7. Mettre un couvercle sur la poêle et baisser le feu sur moyen. Au bout de 3 à 4 minutes, retourner la galette. Le dessous doit être un peu grillé (pas carbonisé !). Autrement, prolonger la cuisson d’une minute ou deux.
  8. Retourner l’okonomiyaki, remettre le couvercle sur la poêle et laisser griller l’autre face.
  9. Débarrasser sur une assiette et procéder avec le reste de la pâte

Ça a l’air un peu fade, non ?

NON, l’okonomiyaki est loin d’être fade, puisqu’il est généralement servi (pour ne pas dire joyeusement tartiné) avec deux condiments extraordinaires :

  • La mayonnaise (japonaise si possible). Autrement, faites maison. En pot, c’est celle que vous voulez.
  • La sauce BullDog. Alors petite précision, personne au Japon n’a demandé à quelque bulldog que ce soit de baver dans une cuve pour préparer ce condiment. Il s’agit en réalité d’une sauce à base de fruits et de légumes. Le goût peut étonner la première fois, mais l’expérience en vaut la peine.

En l’absence de boutique asiatique par chez vous, la sauce BullDog maison se prépare ainsi. Elle doit être sucrée-salée à la fois, donc, ajustez le ketchup si le sel prend le dessus. Mélangez :

  • 1 cuillère à soupe et demie de sucre en poudre
  • 2 cuillères à soupe de sauce d’huître
  • 4 cuillères à soupe de ketchup
  • 3 cuillères à soupe et demie de sauce Worcestershire

Petite dédicace à Mina, ma princesse des cuisines, impératrice de la sauce BullDog (et de mon cœur), qui la prépare divinement bien.

Enfin, vous pouvez parsemer de ciboulette, accompagner votre okonomiyaki d’une simple soupe miso, voire d’une salade verte bien fraîche… l’idée étant de se régaler.

Alors… Itadakimasu !

Photos : Oummé

 

Apéro
En cuisine !

5 idées d’apéro qui mettront tout le monde d’accord

Le mois de juin, c’est demain, et on se prépare déjà pour les barbecues sur la terrasse. Mais d’abord : apéro ! On ne plaisante pas avec cette étape, ma vie sociale en dépend ! Voici donc 5 idées de petits trucs à mettre à table et qui devraient convenir à tout votre groupe. Il faut dire qu’entre les régimes végétariens, végétaliens et ceux qui ne jurent que par la bière et le saucisson, c’est toujours sympa d’avoir une pensée pour chacun 🙂

  • Le fromage

Exit le classique chips-cacahuètes. Pour faire simple et élégant, on troque le bol de cacahuètes contre une petite assiette de dés d’emmental poivrés, et on y plante quelques cure-dents.

  • Les crudités

Concombre, carotte, tomates cerises… C’est frais, c’est sain, et on est libre de les accompagner avec des sauces classiques : tartare, raïta, mayonnaise, par exemple.

  • Les roulés au jambon ail et fines herbes

On étale du fromage ail et fines herbes sur des tranches de jambon, on les roule sur elles-mêmes, on les découpe et on les dépose sur quelques feuilles de salade pour faire style.

  • Le cake ou la tarte salée, avec ou sans gluten

Le cake salé fait toujours son petit effet. On en prépare un petit, qu’on tranche pour que tout le monde puisse en profiter (n’oubliez pas qu’il y a un barbecue qui suit !). Pour la garniture, au choix : olives, emmental, comté, herbes de Provence, chèvre-tomates, thon… Si vous optez pour la tarte, misez sur la légèreté en remplaçant la crème par du yaourt.

Image may contain: food

  • Le houmous

Houmous de pois-chiches, de haricots, de sésame… La recette se décline à souhait et se tartine allègrement sur de la bonne baguette bien croustillante… Hmmmm ! Rien que d’y penser, je salive !

Apéro

Avec tout ça, on a une jolie table, on a de quoi passer un bon moment et surtout on garde un peu de place pour le barbecue qui se prépare ! On peut également déjà sortir la salade du frigo pour ceux qui préfèrent faire un apéritif-entrée-plat. Une petite salade de riz, de pâtes, de pommes de terre, de haricots verts ou de betterave, voire un taboulé c’est parfait !

A la vôtre ! 😉

recette samoussa brick
En cuisine !

Les maxi samoussas aux feuilles de brick

La tristitude, c’est devoir préparer des samoussas aux feuilles de brick à défaut de pouvoir trouver des paar comme chez maman et papa, à Rennes. Mais le top du top, c’est se rendre compte qu’ils peuvent être tout aussi délicieux dans cette version de la débrouille !

En ce mois de ramadan, je ne peux m’empêcher de me rappeler le crissement de l’huile chaude quand on y plonge des samoussas. L’odeur gourmande de thon et de friture qui longe le couloir de l’appartement de mes parents. Les plats qui s’échangent à travers le quartier, chez les copains et les copines. Il y a quelques jours, j’ai donc entrepris de préparer des samoussas. Aux feuilles de brick.

La recette est à la portée de tous : il n’y a pas de raison pour que je ne la partage pas avec vous 😉

Ingrédients (pour une quinzaine de samoussas)

ingrédients samoussa

  • Un paquet de feuilles de brick
  • 2 boîtes de thon à l’eau
  • 1 boîte de petits pois
  • 1 oignon
  • 1/2 cuillère à café de girofle en poudre
  • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à soupe de cumin en poudre
  • 3 cuillères à soupe d’huile
  • 1 poignée de coriandre
  • 1 cuillère à soupe de beurre pour la cuisson
  • Sel, poivre

Préparation (15 minutes + 30 minutes + 20 minutes)

La farce

  1. Faire chauffer l’huile dans une poêle et y faire revenir l’oignon coupé en fines lamelles ou haché ainsi que les épices (girofle, cannelle et cumin).
  2. Lorsque l’oignon devient transparent, ajouter le thon égoutté et émietté et faire revenir.
  3. Au bout de 5 minutes, ajouter les petits pois et laisser cuire environ 5 minutes.
  4. Saler, poivrer et parsemer de coriandre en fin de cuisson.

La farce obtenue ne doit pas être trop sèche. N’hésitez pas à ajouter de l’huile pour que le tout tienne bien et ne s’émiette pas trop pendant la prochaine étape, le pliage.

Le pliage

Suivre les étapes comme indiqué sur l’image ci-dessous.

comment plier brick

En cas de difficulté, cette petite vidéo pourra sans doute vous aider.

La cuisson

  1. Préchauffer le four à 200°C.
  2. Faire fondre une cuillère à soupe de beurre au micro-ondes.
  3. A l’aide d’un pinceau, étaler le beurre fondu sur les deux faces de chaque samoussa.
  4. Disposer les samoussas sur une plaque allant au four, recouverte de papier aluminium.recette samoussa brick
  5. Enfourner pour 20 minutes, en retournant les samoussas à mi-cuisson pour qu’ils soient bien dorés et croustillants.

Et le tour est joué ! J’appréhendais pas mal quand j’ai testé la recette aux feuilles de brick pour la première fois. Il s’est avéré que mon chéri les préférait comme ça (#TeamCroustillant !). L’essayer, c’est l’adopter, comme on dit !

Et vous, vous l’adoptez, cette recette ? 😉

recette velouté dents de sagesse
En cuisine !

SOS dents de sagesse : manger liquide mais pas insipide !

Hey hello ! Cette semaine, je suis entrée dans la cour des grands et j’ai perdu ma sagesse. Le défi, en rentrant à la maison, a été de penser à un menu qui soit sans risque pour une bonne cicatrisation, mais surtout, qui soit quand même appétissant et savoureux ! Ce midi, c’était donc velouté de cresson et de pommes de terre, avec le moins de sel possible, la cortisone n’étant pas bien loin…

Ingrédients (pour 1 bol)

  • 1 noisette de beurre
  • 1/2 oignon
  • 1/2 botte de cresson
  • 2 pommes de terre de taille moyenne
  • Eau
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe de fromage à tartiner ail et fines herbes
  • Poivre

Préparation (10 minutes + 25 minutes + 5 minutes)

  1. Faire chauffer le beurre dans une casserole.
  2. Lorsque le beurre commence à dorer, ajouter l’oignon coupé en lamelles ou haché finement.recette velouté dents de sagesse
  3. Lorsque l’oignon devient transparent, ajouter le cresson et mélanger jusqu’à ce que les feuilles soient dégorgées et épousent le fond de la casserole.recette velouté dents de sagesse
  4. Ajouter les pommes de terre coupées en dés, couvrir à hauteur et laisser cuire à feu fort.recette velouté dents de sagesse
  5. Couvrir et laisser mijoter 15 minutes en remuant de temps en temps.
  6. Découvrir et casser l’œuf au milieu, puis recouvrir pour le laisser cuire 10 minutes.recette velouté dents de sagesse
  7. Au bout de 10 minutes, éteindre le feu et jeter les trois quarts de l’eau de cuisson.
  8. Ajouter le fromage à tartiner, poivrer puis mixer le tout au blender.recette velouté dents de sagesse
  9. Filtrer à l’aide d’un tamis pour un velouté onctueux.

Et voilà ! C’est bon, ça manque de sel cortisone oblige, mais l’oignon et le fromage à tartiner donnent un peu plus de corps à ce velouté que j’aurais préféré manger, chaud, l’hiver dernier 🙂

Les dents de sagesse, ça a été une galère pour vous ? Qu’avez-vous mangé après votre opération ? Je suis curieuse de savoir !