Alouda mauricien
En cuisine !

L’heure du goûter – Alouda glacé

A l’île Maurice, une visite au marché central de Port-Louis n’est pas complète sans avoir goûté au fameux alouda Pillay. Il s’agit d’une boisson lactée agrémentée de graines de basilic, d’agar-agar et de sirop ou d’arôme (vanille, fraise, amande ou rose). Il existe une version gourmande, à laquelle on ajoute notamment une boule de glace à la vanille. On l’appelle alors « falouda », ce petit f qui fait toute la différence.

Si vous y avez goûté, ou si vous n’avez pas eu cette chance mais que vous voulez reproduire la recette, cet article tombe à pic !

Ingrédients (Pour 1 litre)

ingrédients alouda

  • 1 litre de lait demi-écrémé
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 2 cuillères à soupe de graines de basilic
  • 2 à 3 poignées de gelée d’agar-agar râpée
  • Arôme vanille ou sirop de fraise, d’amande ou de rose

Préparatifs

  • Les graines de basilic : faites-les gonfler dans un petit verre d’eau. Un gel se forme autour à l’instar des graines de chia. C’est un peu visqueux, un peu curieux quand on ne connaît pas, mais c’est délicieux et rafraîchissant !

Graines de basilic

  • La gelée d’agar-agar : cette vidéo explique très bien le procédé, mais plutôt que de risquer une bouilloire préférez la casserole ! Une fois solidifiée, coupez-en quelques morceaux et râpez selon votre convenance. Par ailleurs, l’agar-agar existe en poudre, mais aussi en paille. Personnellement j’utilise la paille mais le résultat est le même 😉

Gelée d'agar-agar

Préparation (5 minutes)

  1. Mélanger vigoureusement le lait, le sucre et l’arôme ou le sirop choisi.
  2. Ajouter les graines de basilic gonflées et l’agar-agar râpé, puis mélanger à nouveau.

Vraiment, deux étapes ? Oui oui ! Pensez tout de même à goûter pour rectifier la dose de sucre ou de lait si nécessaire. Prudence par ailleurs si vous utilisez du sirop : veillez à ne pas avoir la main trop lourde sur le sucre, quitte à sucrer à la fin voire à ne pas sucrer du tout. Si vous préférez opter pour la version gourmande (falouda), il ne vous reste plus qu’à ajouter une boule de glace à la vanille dans le verre au moment de servir.

Petit conseil #1 : le alouda se boit très frais à l’heure du goûter, à pas d’heure quand il fait très chaud, et à la rupture du jeûne dans certaines familles musulmanes. Si vous le préparez avec une brique de lait à température ambiante, placez-le au frais une heure ou deux avant de le servir, il n’en sera que meilleur !

Petite conseil #2 : à l’île Maurice, les marchands le servent avec une paille mais vu l’épaisseur des graines de basilic et de la gelée, ça ne vaut pas spécialement le coup. Allez-y au goulot, vous sentirez mieux le goût et les différentes textures (et puis, c’est un peu plus écolo quand même !) 😉

Le alouda accompagne très bien les beignets sucrés ou salés, ainsi que les samoussas dont je vous partagerai la recette très prochainement. En attendant, enjoy!

Publicités